Le SAGE de la Lys (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux) > Présentation Générale

Le SAGE est un document de planification dans le domaine de l'eau

Procédure d’élaboration

Trois étapes constituent la mise en place d’un SAGE :

  • la phase d’émergence (arrêtés de périmètre et de composition de la Commission Locale de l’Eau). 
    Le périmètre du SAGE de la Lys est fixé par arrêté interpréfectoral du 29 mai 1995. La composition de la Commission Locale de l’Eau est définie par arrêté interpréfectoral du 10 janvier 1996 et renouvelée le 21 mars 2002.
    Le SYMSAGEL est créé par arrêté interpréfectoral du 22 décembre 2000.
  • la phase d’élaboration (réalisation du Plan d’Aménagement et de Gestion Durable de la ressource en eau et du Règlement du SAGE).
    La clôture de la phase d’élaboration et l’adoption du règlement du S.A.G.E. avant consultation ont lieu le 3 mars 2008. Le S.A.G.E. de la Lys est approuvé par arrêté interpréfectoral du 6 août 2010.
  • la phase de mise en œuvre.

 

Présentation du bassin versant de la Lys (périmètre du SAGE)

Le périmètre du SAGE de la Lys regroupe 225 communes réparties en 30 cantons et dont 175 sont situées dans le Pas-de-Calais et 50 dans le Nord. Jusqu’à sa confluence avec la Deûle, le bassin versant de la Lys occupe une superficie de 1 834 km2

 

Un territoire vaste aux usages nombreux

Les usages de l’eau sont nombreux et variés. Qu’ils relèvent de l’alimentation en eau potable, industrielle, agricole ou encore des pratiques de loisir, les usages liés à l’eau, engendrent des exigences en termes de qualité, de disponibilité et de préservation des milieux. 

Il apparaît ainsi nécessaire de préserver la ressource tout en veillant à minimiser les possibles conflits d’usages.

Le bassin versant de la Lys se compose à la fois de territoires ruraux à faible densité de population (vallée de la Lys rivière) et de territoires très urbanisés (ex-bassin minier). Le territoire du S.A.G.E. compte 4 communes de plus de 20 000 habitants (Béthune, Armentières, Bruay la Buissière et Hazebrouck).

Le principal usage de la ressource souterraine est l’Alimentation en eau potable. L’usine de potabilisation de Moulin-le-Comte constitue le seul prélèvement en eau de surface destiné à l’Alimentation en eau potable.

Les régions agricoles du Béthunois, du Pays d'Aire et de la Plaine de la Lys sont entièrement intégrées dans le périmètre du S.A.G.E. de la Lys. Le territoire compte également pour partie 5 autres régions agricoles (Haut pays d'Artois, Ternois, Artois, région de Lille, Flandre intérieure). 

L’élevage est dominant dans le Haut Pays et le Ternois alors que le Pays d’Aire, la Plaine de la Lys et la Flandre Intérieure sont, traditionnellement, des zones de polyculture élevage

La filière légumes, céréales et cultures industrielles sont particulièrement bien développées. Il est également à noter que 28 industries agroalimentaires animales (viande, lait…) sont implantées sur le périmètre.

L’activité industrielle du bassin de la Lys est marquée par un mélange entre industries traditionnelles et industries de pointe (textile, métallurgie, chimie, agroalimentaire, …).

La diversité de son patrimoine naturel, historique et architectural concourt à faire du bassin de la Lys une région dynamique en termes de tourisme. L’ouverture des frontières, la mise en service du tunnel sous la Manche et sa situation privilégiée contribuent à renforcer le potentiel du territoire.